PROCHAIN QUINTÉ+ Quinté+

Dimanche 17 Novembre 2019
R1C4 - 15h15 - VINCENNES
Tirelire : 500 000 €
  • Cheval
  • Epic Julry 1 Epic Julry
  • Eugenito du Noyer 2 Eugenito du Noyer
  • Feliciano 3 Feliciano
  • Détroit Castelets 4 Détroit Castelets
  • Tessy d'Eté ITY 5 Tessy d'Eté ITY
  • Chica de Joudes 6 Chica de Joudes
  • Looking Superb NOR 7 Looking Superb NOR
  • Enino du Pommereux 8 Enino du Pommereux
  • Who's Who SWE 9 Who's Who SWE
  • Délia du Pommereux 10 Délia du Pommereux
  • Davidson du Pont 11 Davidson du Pont
  • Tony Gio ITY 12 Tony Gio ITY
  • Bahia Quesnot 13 Bahia Quesnot
  • Draft Life 14 Draft Life
  • Django Riff 15 Django Riff
  • Traders ITY 16 Traders ITY
  • Bilibili 17 Bilibili
  • Bélina Josselyn 18 Bélina Josselyn

Quinté du vendredi 08/11 : Diane d'Haufor part à la chasse !

Le quinté de ce vendredi 8 novembre se déroule en nocturne sur l’hippodrome de Vincennes. Le Prix Gemma (3e course) réunit 16 juments de 6 ans sur les 2850 mètres de la petite piste. Une épreuve certainement visée par certaines juments au départ, mais pour autant la course est ouverte et les possibilités sont nombreuses. Longtemps écartée des pistes, Diane d’Haufor (n°5 – Charles Bigeon) semble être en retard de gains et elle a les moyens de s’imposer.

Eloignée de la compétition pendant près d'un an, Diane d'Haufor (n°5 - Charles Bigeon) n'a pas tardé à retrouver la bonne carburation. En témoigne son succès du 7 septembre à Vincennes, sur un tracé de vitesse qui n'est pas sa spécialité. Depuis, elle a connu un échec, mais c'était justement sur 2150 mètres à Enghien où elle n'a pas semblé être dans le rythme. Ici, elle sera dans son élément sur un parcours qu'elle apprécie (3 sur 5, dont 2 succès). Lors du meeting 2017/18, elle avait lutté dans des lots plus relevés en faisant bonne contenance et en s'imposant même. Elle est capable de prendre le train à son compte, ce qui est un atout sur la petite piste et s'imposer ainsi avec la manière. Idéalement engagée au plafond des gains, Déesse Noire (n°16 - E. Raffin) vient de signer un probant succès à Laval. Elle se rachetait ainsi après deux échecs. De nouveau confiée à Eric Raffin, elle officie dans sa catégorie. Toutefois, elle ne dispose pas non plus d'une marge énorme pour le succès et devra bénéficier d'un dos pour se faire ramener. Notez qu'il ne s'agit que de sa deuxième tentative pieds nus (dai la première fois). Cela traduit la confiance de son entourage.

Dalie du Citrus (n°7 - A. Abrivard) est une jument compliquée, mais elle n'est pas dénuée de qualité. A Pornichet, le 26 juillet, elle terminait bonne 3e face aux mâles, dans un lot bien composé. Elle est rarement pieds nus et sage elle a le droit de disputer la victoire. Dwelling Heights (n°12 - F. Ouvrie) s'imposait plaisamment le 6 septembre dernier sur ce parcours, devant la bonne Comedy Jet. Evidemment, sur cette performance elle détiendrait une première chance, mais elle ne fait pas toujours toutes ses courses et n'est jamais à l'abri de commettre une incartade. Elle est également mieux en évoluant cachée, ce qui peut comporter des aléas. Malgré tout, sage et décidée on ne peut pas faire fi de ses chances. Dolly de Chenu (n°4 - JMB) était la dauphine de notre favorite, Diane d'Haufor le 7 septembre dernier. Elle n'a pas de marge, mais elle fait toutes ses courses actuellement et elle s'entend parfaitement bien avec JMB. Vite sur jambes, elle pourra occuper une bonne place parmi les juments de tête. En suivant le mouvement, elle peut bien faire.

Attention à Discova (n°2 - M. Abrivard). Elle n'est pas de tous les jours, mais elle avait créé la surprise en l'emportant à Laval le 11 octobre. Elle sera déferrée des postérieurs pour l'occasion et Matthieu Abrivard se remet à son sulky. Méfiance, elle peut très bien prendre tête et corde et sur la petite piste elle peut même aller loin si personne ne la force trop. Diva Beauregard (n°13 - J.G Van Eeckhaute) est une jument courageuse qui met son cœur sur la piste. Elle trouve aussi des conditions de course intéressantes face à ses contemporaines. Pieds nus, elle a été gardée en vue de cette course par son mentor. Le 11 août dernier, elle courait de première, dans un lot plus relevé, à Enghien. Si elle répète cela, on peut compter sur elle. Dame du Ril (n°14 - R. Derieux) n'a plus été pieds nus depuis le 19 avril dernier. Ce jour-là, elle prenait une 5e place, dans un lot bien fourni. Elle a désormais trois courses dans les jambes et sans ses fers elle peut pourquoi pas étonner et disputer l'arrivée de cet événement, à belle cote. Notez donc que nous aurions pu citer d'autres prétendantes, tant la course se veut ouverte pour les places, mais il faut faire des choix.

Conseil de jeu :

Simple gagnant 5

 

Damien Bazerque, 06/11/2019 14:30:00 CET
Voir les partants