PROCHAIN QUINTÉ+ Quinté+

Dimanche 08 Décembre 2019
R1C4 - 15h15 - VINCENNES
Tirelire : 500 000 €
  • Cheval
  • Calaska de Guez 1 Calaska de Guez
  • Valokaja Hindo DEN 2 Valokaja Hindo DEN
  • Looking Superb NOR 3 Looking Superb NOR
  • Enino du Pommereux 4 Enino du Pommereux
  • Who's Who SWE 5 Who's Who SWE
  • Délia du Pommereux 6 Délia du Pommereux
  • Tony Gio ITY 7 Tony Gio ITY
  • Bahia Quesnot 8 Bahia Quesnot
  • Davidson du Pont 9 Davidson du Pont
  • Erminig d'Oliverie 10 Erminig d'Oliverie
  • Carat Williams 11 Carat Williams
  • Vitruvio ITY 12 Vitruvio ITY
  • Uza Josselyn DEN 13 Uza Josselyn DEN
  • Django Riff 14 Django Riff
  • Bilibili 15 Bilibili
  • Billie de Montfort 16 Billie de Montfort
  • Bélina Josselyn 17 Bélina Josselyn
  • Bold Eagle 18 Bold Eagle

Les cotes en direct

Dernière mise à jour : 8 Décembre 2019 - 14h28

A la hausse

  • 32/1 (+2.00)R1C9 - Forbes Délo
  • 60/1 (+2.00)R1C5 - Dayana Berry

A la baisse

  • 40/1 (-33.00)R5C7 - La Condesa
  • 38/1 (-20.00)R5C7 - Escada

Quinté du mardi 03/12 : Dexter des Baux est une priorité !

Le quinté de ce mardi 3 décembre se déroule sur l’hippodrome de Vincennes. Le Prix des Pyrénées (1re course à 13h50) réunit seize chevaux de 6 et 7 ans sur les 2850 mètres de la grande piste, avec deux échelons de départ. La course est ouverte, même si Dexter des Baux (n°15 – Y. Lebourgeois) nous a déçus en dernier lieu, on le rachète en confiance.

Après une course de rentrée nécessaire, Dexter des Baux (n°15 - Y.Lebourgeois) était pieds nus en dernier lieu au départ d'un quinté. Assez joué, nous étions en droit d'en attendre un meilleur comportement. Après s'être annoncé, il a coincé pour finir, mais il a peut-être tout simplement manqué de condition ? On ne peut donc pas se montrer trop sévère le concernant. Cette épreuve lui aura au moins permis d'être plus avancé physiquement et il trouve ici des conditions de course avantageuses. L'an dernier, il avait signé un meeting concluant et il s'était imposé, à pareille époque, dans un lot bien composé. Il avait notamment conclu 4e du bon Duel du Gers en trottant 1'13''6. Compte tenu de l'opposition cela peut suffire ici pour ambitionner la victoire. Au deuxième échelon, il faudra également se méfier de Dreamer Boy (n°13 - Y. Dreux). Le pensionnaire d'Yves Dreux vient de s'imposer avec la manière sur les 2850 mètres de la petite piste. Auparavant, il se classait 5e de Douxor de Guez en étant seulement déferré des postérieurs. De nouveau pieds nus ce mardi, en répétant sa dernière sortie il devrait être en mesure de lutter pour la palme. Notez qu'au deuxième échelon pas mal de chevaux détiennent une chance, il devrait donc y avoir des wagons qui se forment et cela les avantagera.

Jean-Michel Bazire présente lui Druss de Guez (n°11 - JMB). Le cheval s'est assez rapidement fautif en dernier lieu, mais il ne faut pas lui en tenir rigueur. Ici, son mentor se remet à son sulky et le déferre totalement de nouveau. Il doit désormais être revenu au top de sa forme et le lot semble dans ses cordes. Le 28 juin dernier, Duc du Goutier (n°8 - J. Ph Monclin) le devançait (en partant devant déjà), mais il n'y avait pas un gros écart à l'arrivée et il concluait dans de belles battues. Ainsi, il a le droit de prendre sa revanche. Notez toutefois qu'il faudra un bon parcours à Druss de Guez car il n'a pas non plus la marge pour faire le tour des autres. Justement évoquons Duc du Goutier. Il s'agit au papier de la meilleure chance du premier échelon. L'engagement est idéal pour ce fils de Goetmals Wood qui contrairement à ses deux dernières sorties sera ici pieds nus. Dans cette configuration, il a signé 4 succès en 8 sorties. Méfiance donc, car il s'annonce compétitif pour le succès. Charles-Antoine Mary effectue un déplacement ambitieux avec Duang Taa (n°3 - E. Raffin). Du reste, il fait appel à Eric Raffin en vue d'optimiser les chances de son pensionnaire. Le 16 octobre, aux Sables-D'Olonne, il devançait Dreamer Boy mais celui-ci était ferré. On peut donc se dire que sans ses chaussures ce dernier a ici largement les moyens de lui rendre la distance. Capable de prendre le train à son compte Duang Taa est tout de même compétitif pour les places.

De son côté, Désir de Bannes (n°10 - H. Sionneau) tarde à refaire parler de lui. Placé de groupe II, il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un cheval de classe et il peut finir par se retrouver. En effet, il y avait du mieux dernièrement. Doranic Fouteau (n°1 - Ch. Dreux) dépend également d'un entraînement dans une forme euphorique. En dernier lieu, il concluait bien et n'était pas ridicule. Le 1er novembre, il terminait probant 3e de Déesse Noire. Notez qu'il n'a été jusque-là qu'une seule fois pieds nus au cours de sa carrière. Il pourrait ainsi se distinguer. Il ne faudrait pas sous-estimer Diesis du Goutier (n°14 - G. Gelormini). Le 12 novembre dernier, à Bordeaux, le lot était bien composé lorsqu'il s'imposait. Certes, il était pieds nus ce jour-là, mais il a effectué la majeure partie de sa carrière avec ses chaussures. Ainsi, il peut tout à fait se distinguer également.

Retrouvez, chaque jour, pour tous les quintés, la « dernière minute » de Bernard Glass et la « sélection des experts » de Gény Courses sur le 36 01 (choix 1).

Conseil de jeu : couplé G/P 11-13-15

 

La rédaction, 01/12/2019 13:50:00 CET
Voir les partants