PROCHAIN QUINTÉ+ Quinté+

Vendredi 14 Août 2020
R1C3 - 20h15 - CABOURG
Tirelire : 0 €
  • Cheval
  • Divinella 1 Divinella
  • Dynarock 2 Dynarock
  • Diagana Sport 3 Diagana Sport
  • Dulcinée d'Arbaz 4 Dulcinée d'Arbaz
  • Egérie Impériale 5 Egérie Impériale
  • Espoir de Simm 6 Espoir de Simm
  • Draga du Châtelet 7 Draga du Châtelet
  • Editeur la Ravelle 8 Editeur la Ravelle
  • Don't Let Me Down 9 Don't Let Me Down
  • Catch My Love SWE 10 Catch My Love SWE
  • Cékoi 11 Cékoi
  • Avril du Bottey 12 Avril du Bottey
  • Bambino des Flots 13 Bambino des Flots
  • Diva Beauregard 14 Diva Beauregard

Les cotes en direct

Dernière mise à jour : 14 Août 2020 - 13h29

A la hausse

  • 80/1 (+5.00)R6C2 - Abricot du Bugey
  • 95/1 (+4.00)R5C3 - Giangle

A la baisse

  • 69/1 (-15.00)R4C3 - Qamriyah
  • 57/1 (-12.00)R1C1 - Gaëlla

Quinté du jeudi 13/02 : Un Bigeon peut en cacher un autre !

C’est Diablo du Noyer (14 – E. Raffin) qui s’est imposé dans notre quinté de ce jeudi 13 février sur l’hippodrome de Paris-Vincennes, le Prix de Châteaurenard (Course européenne – Attelé Mâle – Course B – 67.000 euros – 2700 mètres Grand Piste – 16 partants – 1ère course à 13h50).

Coup de théâtre en partant, avec la grosse faute du grandissime favori Dexter Chatho (4 - C.J. Bigeon). Dans la foulée, un autre cheval en vue, Black Jack From (15 - A. Abrivard), se montrait fautif à son tour. Peu de temps après, c'était au tour de Be One des Thirons (13 - P. Daugeard) de les imiter.

Parti « comme un V 2 », Diablo du Noyer (14 - E. Raffin) a animé ce quinté à sa guise. Pour aborder la montée, son driver Eric Raffin mettait le peloton « au pas » sur le pied de 1'20 ‘'... Ensuite il contrôlait et il résistait aux attaques conjuguées de Dostoïevski (3 - F. Lagadeuc) et de Cyriel d'Atom (9 - Y. Lebourgeois), pour finir. Son entraîneur William Bigeon était très heureux : « Il n'avait pas gagné depuis le 31 août 2017. C'est un plaisir, car il est top à entraîner, mais c'est un ramier. Après de gros ennuis de santé, on l'avait arrêté un an et aujourd'hui, il nous le rend bien. Les propriétaires ont été cool de me faire confiance. C'était prévu qu'il aille devant car il garde toujours la place qu'il au départ. Aujourd'hui, il est parti 1er, il est arrivé 1er (rires) ! »  

L'accessit d'honneur était donc l'apanage de Dostoïevski (3). Bien placé « en deux au carré », le protégé de Jean-Michel Bazire passait à l'offensive en 3ème épaisseur, en haut de la montée, puis il s'inclinait, à l'issue d'une vive lutte avec Diablo du Noyer (14) et Cyriel d'Atom (9).

Le tiercé était donc complété par Cyriel d'Atom (9 - Y. Lebourgeois). Longtemps remarqué sur « un deuxième rideau, en deux », dans le dos de de Dostoïevski (3), le protégé de la famille De Graeve prenait « le wagon de trois », formé par son rival en haut de la montée, puis il venait lutter pour la victoire, pour finir.

C'est le vétéran Visitor (6 - G. Gelormini) qui terminait 4ème. Dans le groupe de tête, en étant plus ou moins « le nez au vent », l'élève de Jean-Marie Roubaud « sautait » dans le sillage de Dostoïevski (3) en haut de la montée, puis il se défendait honorablement, du haut de ses 11 ans.

Le gros outsider Brasil de Bailly (1 - N. Bazire), à 89/1, complétait la bonne combinaison gagnante. Toujours pointé sur une 3ème ligne à la corde, le fils de Baccarat du Pont se dégageait à la sortie du tournant final et traçait une excellente ligne d'arrivée pour s'emparer de la 5ème place.

 

Au chapitre des disqualifications :  5 - 7 - 11 - 13 - 15  

 

La note : Brasil de Bailly (1 - N. Bazire) - 5ème à 89/1

Belle ligne droite de l'outsider Brasil de Bailly (1 - N. Bazire). En effet, après avoir longtemps patienté sur un 3ème rideau à la corde, le pensionnaire de Bruno Bourgoin virait au large à la sortie du tournant final et terminait remarquablement pour s'octroyer la 5ème place.

 

La déception : Dexter Chatho (4 - C.J. Bigeon) - 6ème à 2/10

Parti au grand galop, en frisant la correctionnelle, Dexter Chatho (4) recollait progressivement au peloton en montant, mais son driver décidait de rester dernier, alors que l'on était sur le pied de 1'20'' à ce moment là... Ensuite, le pensionnaire de la famille Bigeon traçait une belle fin de course pour terminer aux portes du quinté, après la disqualification de Big Boss (7 - D. Thomain), mais malheureusement, cela ne récompensait pas les nombreux parieurs qui l'avaient mis sur leur ticket !


Côté rapports, le site LETURF.fr a, une nouvelle fois, affiché les meilleurs rapports sur un jeu en 5 chevaux sans notion d'ordre (rapports pour 1 € sur la 1ère course à Paris-Vincennes, le Prix de Châteaurenard)

- LETURF.fr (Top 5) : 2306,26 €

- PMU (Quinté désordre) : 1006,90 €


Pourquoi ne pas tester vendredi 14 février le « Top 5 » sur le Prix Jean Boillereau, à Cagnes-sur-Mer (R1) ? Rendez-vous sur 
www.leturf.fr




 

 

 

 

Olivier CHERRUAU, 13/02/2020 14:41:00 CET
Voir les partants