PROCHAINS DÉPARTS

  • Trot attelé R3C6 . Prix Antoine Rousselon
    20 000 €
    14h42 - 13 partants
  • Plat R1C4 . Prix Twig
    14 000 €
    15h00 - 9 partants
  • Trot attelé R3C7 . Prix Max...
    21 000 €
    15h17 - 15 partants
  • Plat R1C5 . Grand Prix des...
    36 000 €
    15h35 - 6 partants
  • Trot attelé R3C8 . Prix Albert Viel
    27 000 €
    15h52 - 17 partants

Les cotes en direct

Dernière mise à jour : 26 Octobre 2020 - 14h29

A la hausse

  • 45/1 (+4.00)R3C8 - Belle de Rossignol
  • 55/1 (+4.00)R3C7 - Diva de Godrel

A la baisse

  • 29/1 (-52.00)R4C6 - Hippomene Quesnot
  • 63/1 (-39.00)R4C2 - Expelliarmus

Quinté du dimanche 27/09 : Comète des Vaux va briller !

Le quinté de ce dimanche 27 septembre se déroule sur l’hippodrome de Vincennes. Le Prix de Bihorel (4e course à 15h15) réunit quinze chevaux âgés de 7 à 9 ans sur 2100 mètres, avec un départ à l’aide de l’autostart (le numéro 9. Charmante Fierté est non-partante). Comète des Vaux (n°3 – L.J Legros) est une jument véloce capable de partir de loin. Elle nous semble en mesure de l’emporter !

Comète des Vaux (n°3 - L.J Legros) est en forme actuellement et elle reste sur une 5e place à Vincennes, le 20 septembre. Ce jour-là, elle n'avait pas bénéficié d'un parcours favorable, en se retrouvant à l'extérieur d'une rivale, à « 2 nez au vent ». Les parcours de vitesse lui conviennent parfaitement bien et le 10 février dernier, elle avait fait un « truc » sur ce tracé, en trottant 12''3. Auparavant, elle avait également brillé, en terminant 2e sur 2100 m GPP, sur le pied de 12'' ! Vite sur jambes, elle pourra profiter de son bon numéro pour rapidement occuper une place de choix. Notez qu'elle a du coffre et qu'elle peut partir de loin. Si tel est le cas, en étant de nouveau pieds nus, elle a les moyens de l'emporter ! Bambou Tahiti (n°11 - M. Mottier) est en pleine bourre actuellement. En témoigne sa récente 2e place sur ce parcours le 12 septembre, en trottant 11''5. Le 19 août, dans la course de référence, il se classait 4e de Désir de Bannes (n°15 - H. Sionneau). A 9 ans, il a finalement peu couru et il est encore « tout neuf ». Il devra composer avec ce numéro en 2e ligne, mais c'est un cheval qui est capable de prendre les devants et il devrait à un moment donné, tenter de se rapprocher. Il pourrait ainsi y avoir une belle lutte pour la victoire !

Daguet Normand (n°5 - G. Gelormini) a pour lui la jeunesse et il trouve des conditions de course très avantageuses, sans les 6 ans. Il est en forme et reste sur un probant succès à Laval. En devançant, notamment nettement Désir de Bannes. Lors du meeting 2019/20, il avait bataillé dans des lots plus relevés que celui qui lui est proposé ici. Avec le temps, il n'est plus obligé de courir en étant caché, mais il n'a jamais fait d'étincelles sur les parcours de vitesse. Nous l'envisagerons ainsi plutôt pour les places. Désir de Bannes justement a donc remporté l'épreuve de référence le 19 août à Vincennes, mais c'était sur 2700 mètres. Depuis son retour de blessure, il peine à se retrouver pleinement, même s'il dispute souvent les arrivées. Ici, en s'élançant en deuxième ligne sur ce parcours de vitesse, il n'est pas dit qu'il puisse réitérer sa performance du 19 août, d'autant qu'il va subir la course. S'il peut faire partie des bases, il lui faudra des circonstances favorables pour gagner. Cela s'est mal passé en dernier lieu pour Diablo de Caponet (n°10 - A. Abrivard), il a trop reculé pendant l'épreuve. Ensuite, son driver n'a pas insisté et il a fini à sa main, sans « prendre dur ». Le cheval court beaucoup actuellement, mais il est toujours en forme selon son mentor. Ce numéro 10 peut lui permettre de rapidement se retrouver bien situé le long de la corde. Il faudra ensuite que cela se passe bien, mais attention s'il trouve l'ouverture au bon moment, il a un tel finish qu'il peut mettre tout le monde d'accord !

Evoquons désormais Douxor de Guez (n°12 - JMB). Le pensionnaire de Jean-Michel Bazire a finalement eu pour l'instant une année peu chargée. Il monte gentiment en puissance et il s'agira de sa 4e course de préparation. En dernier lieu, il ne déméritait pas en se classant 5e mais derrière Désir de Bannes par exemple. Ainsi il ne semble pas disposer d'une marge énorme. En revanche, il est à l'aise sur les parcours de vitesse et on peut faire confiance à Jean-Michel Bazire pour lui donner un parcours favorable. Parti toutefois favori d'un précédent quinté, cet été, à Cabourg, il nous avait un peu déçu en ne concluant que 4e, derrière notamment Cabalera (n°8 - F. Nivard). Justement, cette dernière est dans une forme euphorique actuellement. La jument fait ainsi toutes ses courses et elle a même terminé 2e du bon Echo de Chanlecy dans un quinté cet été, en devançant donc Douxor de Guez. Pour le succès, surtout avec ce numéro en dehors, elle n'a pas de marge, mais compte tenu de sa forme, on ne peut pas l'interdire de disputer les places. Enfin, Benuro d'Auvillier (n°6 - E. Raffin) vient de surprendre en se classant 5e d'un quinté plus relevé. Il faisait ainsi oublier sa récente série d'échecs. Il a tiré un numéro correct derrière la voiture et on peut faire confiance au Sulky d'Or pour lui donner le parcours caché qui lui convient.

Retrouvez, chaque jour, pour tous les quintés, la « dernière minute » et la « sélection des experts » de Gény Courses sur le 36 01 (choix 1).

Conseil de jeu : Quinté à 50% : 3-11-5-X-X/6-8-10-12-15

 

Damien Bazerque, 25/09/2020 14:08:00
Voir les partants